Après avoir obtenu une licence d’Histoire, il étudie au CNDC d’Angers dans le cadre de la formation d’artiste chorégraphique élaborée par Emmanuelle Huynh. Durant l’été 2009, il prend part à l’expérience DanceWeb coachée par Philipp Gehmacher et Christine de Smedt lors du festival Impulstanz à Vienne. Dans ce contexte, il participe à la pièce All Cunningham, 50 Years of Dance (Flip Book) de Boris Charmatz.

Entre 2008 et 2014, Jonas Chéreau est interprète en France dans les pièces de Daniel Larrieu (LUX, Marche, danse de verdure, Dardanus), Laure Bonicel (Bad seeds), Fanny de Chaillé et Philippe Ramette (Passage à l’acte), Mickaël Phelippeau (Set-up) et Anne Collod (Le parlement des invisibles). En Belgique, il interprète aussi les projets de Sara Manente (Faire un four) et Lilia Mestre (Moving You).

Jonas Chéreau a récemment collaboré au projet du comédien Jacques Bonnaffé, Nature aime à se cacher, créé au Festival d'Avignon lors des Sujets à Vifs organisés par la SACD en 2011, puis Chassez le naturel créé au Théâtre de la Bastille.

Aussi, il crée ses propres pièces chorégraphiques qu'il co-signe avec Madeleine Fournier Les interprètes ne sont pas à la hauteur créée en 2011, et Sexe symbole (pour approfondir le sens du terme) créée en 2013.